Traductions médicales et scientifiques

Pour vos traductions scientifiques et médicales, nous sélectionnons des traducteurs experts dans le domaine spécifique concerné par vos documents. Nos traducteurs sont généralement titulaires de diplômes dans leur domaine de spécialisation, obtenus en parallèle de leur diplôme de traduction ou ont exercé durant plusieurs années dans ce secteur d’activités, par exemple en tant que médecins, ingénieurs ou chercheurs. Ils maîtrisent ainsi parfaitement la terminologie associée.

Secteurs d'activités

Types de documents

  • Instituts de recherche

  • Laboratoires pharmaceutiques

  • Biotechnologies

  • Santé

  • Essais cliniques

  • Protocoles d'études

  • Dossiers de demandes d’AMM

  • Articles scientifiques, rapports de recherche

  • Notices de médicaments

  • Comptes rendus opératoires ou d’hospitalisation, rapports d’experts

  • Avis de comités d’éthique

Exemple de traduction médicale italien-français

Texte source

AB Report agence de communication (traduction de documents, interprétation)  Anamnesi ed Esame obiettivo
Trauma distorvio rachide cervicale
Trauma contusivo-escoriato ginocchio sn
Contusione frontale laterale sn con lieve iperemia
Sensazione di nausea e vertigini con algia e dolorabilita dei mm laterocervicali e trapezi, contrattia alla palapazione.
 
 Texte cible

AB Report agence de communication (traduction de documents, interprétation)  Anamnèse et examen objectif
Traumatisme par entorse du rachis cervical
Traumatisme par contusion et excoriations du genou gauche
Contusion frontale latérale gauche avec légère hyperémie
Sensation de nausée et vertiges avec algie et douleur des muscles latéro-cervicaux et trapèzes, contraction à la palpation.

Exemple de traduction médicale anglais-français

Texte source

AB Report agence de communication (traduction de documents, interprétation)  More strains of bacteria become resistant to antibiotics. For example, in 1971, the Centers for Disease Control and Prevention (CDC) reported only two percent of staphylococcus infections as resistant to the antibiotic methicillin. This number increased to 22 percent in 1995 and nearly 63 percent in 2004, resulting in an increase in the use of the antibiotic vancomycin.

 
 Texte cible

AB Report agence de communication (traduction de documents, interprétation)  De plus en plus de souches bactériennes deviennent résistantes aux antibiotiques. En 1971 par exemple, les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies (ECDC) ne répertoriaient que 2 % d’infections par staphylocoque doré résistantes à la méticilline. Ce chiffre est passé à 22 % en 1995 et à près de 63 % en 2004, entaînant une augmentation de l’utilisation de la vancomycine.