La communication des CE : plus qu’une prérogative, un devoir d’élu !

Si les CE communiquent bien volontiers sur les activités et les voyages qu’ils organisent, tel n’est généralement pas le cas pour tout ce qui relève de leur mission économique. Pourtant, nombreux sont les élus qui regrettent que le CE soit seulement considéré par les salariés comme une agence de voyage, de billetterie, ou encore un fournisseur de chèques-vacances. Un rôle beaucoup trop restrictif, qui ne reflète pas toute l’action des représentants du personnel. Mais paradoxalement, quand vous leur demandez s’ils communiquent sur les projets, initiatives et actions liés à la mission économique de l’instance, ils sont nombreux à reconnaître que non. Cherchez l’erreur.

Une chose est sûre, il est utopique d’espérer intéresser les salariés à la mission économique de l’instance, aux enjeux de certains dossiers d’actualité traité en réunion plénière, si aucune information ne leur est fournie sur le sujet. Comme pour les ASC, il faut donc com-mu-ni-quer. Certains CE choisissent par exemple de mettre en ligne les PV de réunion sur leur site internet : une initiative louable, mais peut-être pas suffisante. Si le PV retrace les temps forts de la vie de l’instance en actant les consultations de la Direction et la position des élus, il n’est cependant pas un outil de communication. Parfois un peu long, parfois trop détaillé sur certains points relevant uniquement du dialogue social, les collaborateurs ne le lisent que peu, voire pas.

La newsletter du CE, une idée à creuser

Déjà submergés d’informations, les salariés ont besoin d’une information facile, claire et rapide d’accès. Par exemple, l’envoi mensuel ou bimestriel d’une newsletter peut être une solution intéressante ; son contenu évolutif peut s’adapter facilement aux sujets dictés tout au long de l’année par le calendrier social et économique de l’Entreprise ou par la gestion des ASC. Avec une mise en page efficace, qui accroche l’œil, et une alternance de sujets d’actualité, économiques et d’annonces liées aux activités culturelles, les CE peuvent informer les salariés, sans les lasser.

Sans chercher à créer l’évènement à chaque envoi de newsletter, le CE peut cependant proposer un rendez-vous intéressant, à l’occasion duquel le salarié-lecteur pourra à la fois trouver de l’information sur les chantiers principaux sur lesquels travaillent les élus, et découvrir les actualités ou informations liées aux offres sociales et culturelles en cours.

Exploiter tous les outils de communication

Pour toucher le maximum de salariés, il est important que les CE se dotent d’une identité visuelle propre, distincte de celle de l’Entreprise (Cf. encadré) et qu’ils utilisent une large palette d’outils de communication : site Internet, plaquettes, e-mailings, catalogues, mais aussi les panneaux d’affichage. Souvent délaissé faute d’emplacements efficaces ou au profit des nouveaux médias, le panneau d’affichage reste pourtant un support efficace de communication, si tant est qu’il soit utilisé à bon escient et de façon efficace. Si les panneaux d’affichage prennent la forme d’un pêle-mêle de tracts de formes, de tailles et de couleurs différentes et présentent des informations dépassées depuis longtemps, il est évident qu’ils n’intéresseront pas le chaland-lecteur. Au contraire, bien utilisé et bien pensé par le CE, le panneau peut se révéler efficace pour une communication de proximité. Pensez par exemple à délimiter des zones thématiques (Revendications, Offres ASC, Actualités), à assurer une cohérence graphique et, bien sûr, à mettre régulièrement à jour les informations affichées.

Communiquer envers et pour les salariés

Véritable courroie de transmission au sein de la société, les élus font remonter les observations du terrain vers la Direction, en même temps qu’ils servent de relais pour cascader vers les salariés les décisions prises par l’Entreprise. En prenant le temps de rédiger avec soin déclarations, avis ou autres flashs d’information sur les points saillants des réunions de CE, les élus permettent non seulement d’informer les salariés, de prouver l’utilité et l’importance des IRP, mais aussi de se positionner comme de véritables partenaires vis-à-vis de la Direction, au service du dialogue social.

Dans un contexte de professionnalisation des IRP et de la fonction de représentant du personnel, la communication prend tout son sens et toute son importance. Planifiée en amont et adaptée à la cible visée, elle doit aussi être complète, pour embrasser l’ensemble de l’action des Elus : la gestion des activités sociales du CE, mais aussi le travail relié à la mission économique. Et si ce n’est pas les représentants du personnel qui communiquent sur leurs actions et leurs missions économiques : qui le fera ? Certainement pas la Direction.

Article rédigé par Arthur Georges et Benjamin Deviscourt, Directeurs associés

 

Autres articles dans la même thématique

Un conseil ? Un devis ?

Votre besoin :


Vos options :

Avec la présence d’un rédacteurÀ partir de vos enregistrements

En utilisant ce formulaire, j’accepte que les informations saisies soient exploitées dans le cadre de la demande de devis et de la relation commerciale qui peut en découler.

Pour connaitre et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consultez notre politique de confidentialité.

Vous souhaitez télécharger et conserver ce document ?